Un festival littéraire britannique digne d'une reine

Un festival littéraire britannique digne d'une reine

En 1603, la troupe de théâtre King's Men, nouvellement baptisée, s'installe au palais de Hampton Court pour Noël. Chaque soir, la troupe, surtout connue pour son maître dramaturge William Shakespeare, célèbre les fêtes de fin d'année et l'accession au trône de son mécène, le roi Jacques Ier, avec une production d'une pièce de Shakespeare, dont une représentation du Nouvel An de la comédie romantique « Le Songe d'une nuit d'été ».

Plus tôt ce mois-ci, le palais a de nouveau ouvert ses portes pour une célébration royale de l'écrit : le deuxième festival annuel de la salle de lecture de la reine.

« Pour moi, lire est une formidable aventure », a déclaré la reine Camilla, qui a lancé son association caritative Reading Room en 2021, lorsque la pandémie a empêché la plupart des aventures en personne, sous la forme d'un club de lecture virtuel. Aujourd'hui, l'initiative contribue à promouvoir le plaisir de la lecture en mettant en avant des livres sélectionnés par la monarque (son dernier choix : l'épopée familiale coréenne « Pachinko » de Min Jin Lee), en produisant un podcast et en organisant une journée de débats, de dédicaces de livres et de performances littéraires.

Le festival de cette année comprenait des lectures de poésie par Helena Bonham Carter, des conversations avec des sommités littéraires telles que Bernardine Evaristo et Mary Beard et une célébration de Charles Dickens interprétée par la délicieusement effrontée Miriam Margolyes, le tout attirant des milliers de personnes dans les jardins historiques de Hampton Court.

A lire également